Home / Les sirops

Les sirops

Les sirops:

  • aux épices
  • bourgeons de sapin (rupture de stock)     ATTENTION ! Vous en trouverez encore à la Boulangerie du Château
  • cannelle NOUVEAU 2018
  • cassis
  • coings
  • fleurs de sureau
  • fraises
  • fraises-gingembre NOUVEAU 2018
  • framboises jaunes NOUVEAU 2018 (rupture de stock)
  • gingembre NOUVEAU 2018
  • lavande
  • menthe
  • mirabelles (rupture de stock)
  • Noël
  • rhubarbe
  • Thé « Infusion Magique » NOUVEAU 2018
  • coffrets découvertes

 


Sirop de menthe

S-mentheVoici quelques années maintenant que nous avons de la menthe marocaine qui pousse dans le jardin. C’est de la véritable mauvaise herbe! A tel point que mon mari a dû construire une « barrière » en béton de 60 cm de profondeur pour contenir cette menthe dans une partie de notre plate-bande!

Au début, c’était pour faire du thé à la menthe. Hummm… quel merveilleux fumet qui nous rappelait notre séjour au Caire, nos soirées Chicha à Khan al-Khalili

Du thé, je suis passée au thé froid. Succès fulgurant! Mon mari vidait les bouteilles plus rapidement que je n’arrivais à les produire!

Mais cette menthe était toujours aussi envahissante et je voulais vraiment en faire quelque chose. Après mûre réflexion et suite à la visite de notre ramoneur (qui fait du sirop avec sa menthe), je me suis lancée. Mon mari n’était pas très emballé « Bof, tu sais moi, le diabolo menthe, ça allait quand j’étais petit, maintenant… Mais essaie pour les enfants… ». Comme il est fait maison, il est transparent, pas vert comme au magasin. Jean, mon fils aîné, n’était pas très emballé non plus vu la couleur mais depuis qu’ils y ont goûté, ils ne jurent plus que par mon sirop! La production a commencé, lentement mais sûrement.

J’ai commencé à en offrir à gauche à droite, à des amis, aux maîtresses d’école et tout le monde était unanime, il fallait absolument continuer !

 


Sirop de Noël

S-noelAutomne 2010, je tombe sur une recette de sirop de Noël avec une belle présentation. « Pourquoi pas ? » me suis-je dit, j’aime essayer de nouvelles recettes et j’avais envie d’offrir quelque chose de spécial à Noël. J’ai adapté la recette et je suis contente du résultat.

Comme le sirop de menthe, il a eu beaucoup de succès et il est très demandé, surtout en hiver car il peut aussi bien être apprêté avec de l’eau froide que de l’eau chaude ou tiède.
J’ai même une amie qui le met dans son thé – c’est excellent ! Pour ma part, une bouteille trouve toujours une place dans le frigo car j’aime en boire toute l’année (et j’en connais d’autres).

Je le propose à chaque marché, quelque soit le mois de l’année, même si le nom ne s’y prête peut-être pas toujours. Mais je ne voulais pas renommer ce sirop pour l’été en l’appelant « Sirop aux épices ». Chez nous, Noël c’est toute l’année ! Et toutes les personnes qui me font la remarque partent avec une bouteille une fois le sirop goûté…

 


Sirop de fraises

S-fraisesAu printemps 2012, en allant chercher des fraises au village chez Madame Guidoux, j’ai voulu essayer le sirop de fraises. Les fraises étaient tellement bonnes et je pensais déjà au prochain marché des paysannes vaudoises ! Après quelques essais, j’étais satisfaite et mes goûteuses l’étaient aussi (merci Marceline, Jana et Pamela !). Une « petite » production a alors commencé. Je me suis amusée à faire de belles étiquettes avec la super machine à découper que m’a offerte mon mari à Noël.

 


Sirop de fleurs de sureau

S-sureauEn 2013, ce sirop vient agrandir la famille, les enfants sont enchantés, mon mari aussi et il connaît un franc succès. J’ai amélioré la recette au printemps 2014, le goût de la fleur de sureau en ressort plus accentué et la couleur varie un peu de la recette originale.


Sirop de bourgeons de sapin

sapinCe sirop voit le jour en 2013 aussi, et après plusieurs essais, le résultat est concluant en 2014. Il faut dire que la saison des bourgeons ne dure pas très longtemps, qu’il en faut beaucoup et que les bourgeons sont les pousses qui permettent au sapin de grandir. Il faut donc faire attention à la cueillette (il ne faut surtout cueillir tous les bourgeons sinon votre sapin ne grandira pas) et surtout ne pas oublier que les forêts ne nous appartiennent pas ! Heureusement qu’au fond de mon jardin poussent quelques sapins bien en chair et 2014 fut une excellente récolte !


Sirop de coings

coingsA l’automne 2013, comme chaque année, ma maman fait sa confiture de coings. Mais que faire du jus ? Voilà quelques années, j’en ai fait de la glace et croyez-moi c’est délicieux ! Par contre, l’idée me vient de faire du sirop et c’est une belle réussite. Attention à la cuisson et à la quantité de sucre, le coing gélifie très rapidement et si on ne veut pas que son sirop se transforme en gelée, il faut bien doser les quantités de sucre ! Là aussi c’est une belle réussite et un franc succès.


Sirop de cassis

cassisVoici le dernier né de la famille, il voit le jour en 2014. Malheureusement, il faut beaucoup de fruits pour extraire assez de jus et je n’ai pas (encore) de cassissier dans mon jardin (ça ne saurait tarder, je dois encore lui trouver une belle place). Les fruits de cette année proviennent de mes gentils voisins. Par contre, sur les conseils de ma voisine, j’ai acheté un extracteur de jus et je suis sûre qu’il sera vite rentabilisé.


Sirop de lavande

Idéal pour parfumer vos salades de fruits!


Coffret découverte

Quatre sirops à choix dans de jolies bouteilles de 1 dl, emballées dans une belle boîte en bois – création maison on s’entend, copyright Pieyrot bien sûr.
Une particularité : en me rapportant le coffret et les bouteilles vides, je vous offre une bouteille de sirop de 0.33 l de votre choix (selon disponibilité bien sûr).
Ne jetez pas, recyclez !